Google I/O deuxieme journéeLe Google I/O, conférence phare de Google, continue en ce 11 mai 2011 de battre son plein.

En plus des nouveautés dévoilées hier, Google continue d’étonner son public en dévoilant davantage de choses plus étonnantes les unes que les autres. Android, qui était à l’honneur hier, laisse plus ou moins sa place à Google Chrome ce soir.

Les évolutions de Google Chrome

C’est Google Chrome, qui en cette deuxième journée a ouvert le bal, avec ses 160 Millions d’utilisateurs actifs dans le monde en 2011, soit 70 Millions en plus. Et ce chiffre est suffisamment parlant pour Google qui a donc décider d’étendre les capacités du Google Chrome Store, qui propose désormais ses applications gratuites dans 41 langues. Parmi ces applications, on pourra désormais compter le célèbre jeu Angry Birds qui fait sensation sur internet et qui apparaitra pour la premiere fois sur le web, ayant toujours été sur mobile. Il sera bien sûr gratuitement téléchargeable. Et on y joue directement dans le navigateur. De quoi attirer plus de monde sur la planète Google.

Angry birds sur Google Chrome Store

Angry Bird Game Play sur Google Chrome

Disponibilité prochaine des Chromebooks

Il s’agit de la gamme de mini ordinateurs ou notebooks made in Google. En fait ces notebooks seront distribués par Samsung et Acer. Un service de location mensuel des services Google, incluant le Chromebook, une console d’administration et un support technique 24h/24 et 7j/7, sera disponible pour les entreprises à 28 $, et pour les institutions scolaires à 20 $. Très orientés web et donc optimisés pour, les Chromebooks de Google promettent des performances comme : le démarrage en 8s, une compatibilité avec Flash et les dernières normes du web (ça c’est bien, merci Google!) avec un chargement quasi-instantané des pages internet. Ces appareils intégreront des fonctions WiFi et 3G (SFR proposera 1Go de données mobiles,de quoi surfer longtemps).

Google ChromeBooks

Une chose intéressante avec ces Chromebooks est le support (naturel) des applications Google (Google Docs, Talk,…). On rentre définitivement dans l’air du Cloud-Computing. Grâce au support de l’HTML 5 avec notamment son mode offline, il sera possible d’exécuter des applications dans les rares instants de non-connection. Si vous voulez en savoir plus, c’est par ici et par là aussi.

Mise à dispositon du Google Tasks API

Intéressant pour qui souhaiterait par exemple créer une application qui s’interfacerait avec Google Tasks.Il sera ainis possible de modifier ses tâches à distance. L’accès aux données se fera via JSON ou à partir des librairies clientes disponibles actuellement en .NET, Java, PHP, Python et Ruby.

Là encore, notre imagination sera notre seule limitation.

Google I/O geeks

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.